Le cas Beephone

Nous allons aujourd’hui parler de Beephone, le prétendu « #1 de l’iPhone reconditionné » (qui s’est depuis ravisé pour devenir « La marketplace de l’iPhone reconditionné »).

Au premier abord, tout va bien

En consultant la page « avis client » de leur site beephone.fr, on trouve une majorité écrasante d’avis positifs (4 ou 5 étoiles) et de commentaires élogieux. Quelques avis négatifs sont glissés ici et là.

Comme vous pouvez le voir dans les captures d’écran, tout semble en règle : les quelques avis négatifs apportent de la crédibilité aux avis positifs. Le client se sent en confiance. Cependant, contrairement à Backmarket, ce site n’est pas une marketplace, ce qui signifie que le vendeur est la même entité qui modère les avis.

En creusant un peu, on trouve pourtant une toute autre histoire. L’histoire de clients déçus, obligés de harceler le SAV pour recevoir le colis qu’ils avaient commandé. L’histoire d’un marketing douteux et de faux concours sur les réseaux sociaux.

Des clients pas si heureux que ça

Tout d’abord, un rapide tour sur Trustpilot (pas toujours suffisant, mais généralement un bon début pour mener l’enquête) permet de dresser un premier état des lieux : 50% des clients ont laissé un avis à 1 étoile. La malhonnêteté du commerçant est donc démontrée !

Le sujet sur 60 millions de consommateurs compte 25 messages et est assez actif. On y trouve les récits de personnes en attente de remboursement depuis des semaines voir des mois. L’UFC Que Choisir? dénonce Beephone depuis avril 2019. Enfin, un compte Twitter d’assistance aux clients qui n’ont jamais reçu le téléphone commandé, @VictimeBeephone, compte plus de 400 abonnés au moment où j’écris ces lignes. Où sont donc passés tous les clients satisfaits ? Ceux qui permettent à Beephone d’afficher une moyenne de 4+/5 sur leur site web ? Difficile de dire s’ils s’inventent des avis positifs ou s’ils suppriment les avis négatifs, mais la pratique est manifestement trompeuse.

Si ces élément ne vous ont pas convaincu de la malhonnêteté du commerçant, restez, ça va devenir encore pire ! En effet, le site a récemment organisé un jeu concours promotionnel qui a tourné au fiasco. En effet, les membres de Twitter ont réalisé que les adresses mails annoncées des gagnants n’existaient pas.

Un faux concours, avec de faux lots pour des faux gagnants, de la part d’un site qui utilise de faux avis. Rien de bien surprenant, malheureusement.

Conclusion

La morale à tirer de cet exemple ? Les escrocs les plus malins ne se contentent pas de faux avis positifs. Ils glissent quelques avis négatifs pour rendre leur arnaque plus authentique. Croisez au maximum les informations de différentes sources avant de faire un achat de plusieurs centaines d’euros. Soyez toujours méfiants des avis que les commerçants ont la possibilité de modérer ou de filtrer.

2 commentaires sur « Le cas Beephone »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *