Le village de l’emploi : l’art de manipuler son image sur internet

avis village de l'emploi

Si le Village de l’Emploi vous a contacté pour vous proposer une formation, lisez attentivement ce qui va suivre. Cet article contient des informations qui vous permettront de vous faire un avis sur le Village de l’Emploi.


Premier avis sur le Village de l’Emploi

Le sujet que nous allons évoquer aujourd’hui a fait grand bruit récemment sur Reddit. L’entreprise dont je vais parler a des pratiques juridiques très agressives. Je ferai donc preuve d’une extrême vigilance sur les termes employés. Je me contenterai d’exposer des faits sans donner mon avis ou porter d’accusations comme j’en ai l’habitude. En effet, cette entreprise a déjà réussi à faire supprimer des messages sur Reddit en menaçant les administrateurs de poursuites. Je ne voudrais pas que mon hébergeur ferme ce blog suite à des pressions similaires.

Premiers soupçons

Pour présenter le village de l’emploi, rien de tel qu’un lien vers un des témoignages censurés dont voici une version archivée. L’expérience relatée ici est celle d’une personne dont la conjointe étrangère a été contactée par le Village de l’Emploi. L’institut lui propose une formation aux métiers des nouvelles technologies. À la clé de cette formation, un emploi de rêve chez une entreprise partenaire. Après s’être renseigné sur l’entreprise, il constate des symptomes flagrants de faux avis. En effet, il trouve surtout des avis unanimement positifs, invariablement postés par des comptes fraichement créés ou des personnes inexistantes.

En continuant à creuser, il découvre qu’il semble s’agir d’une formation à la falsification de CV. Pour la modique somme de 17 000 €, les étudiants ont la possibilité de passer une heure par jour avec un « ancien élève ». Celui-ci vous apprendra à créer de toute pièce un background technique pour la recherche d’emplois. Les étudiants ont ensuite la possibilité de rembourser les 17 000 € investis. Pour cela, ils assurent à leur tour la formation des futurs étudiants pendant 3 ans. Tout ça ne sent pas bon du tout.

Il est temps d’en savoir plus sur cette entreprise. Allons voir son site sur l’Internet Wayback Machine, cet outil formidable qui permet de voir l’état d’une page web à différentes dates. On y découvre la présentation du village de l’emploi sous forme de discours commercial élogieux.

Le Village de l’Emploi inonde les moteurs de recherche

On constate par ailleurs que le village de l’emploi est très présent sur les réseaux sociaux. Des comptes officiels y relaient la communication de l’entreprise. Mais aussi et surtout, de nombreux sites en disent beaucoup de bien. Aucun de ces sites n’indique clairement de lien particulier avec le village de l’emploi. Pourtant, lorsqu’on creuse un peu (merci à Eynix sur Reddit, mise à jour du 10/03/2020 : l’utilisateur a été banni pour « divulgation de données personnelles »), il semblerait que ces sites fassent partie d’une campagne orchestrée pour redorer la réputation de l’entreprise suite à la polémique sur reddit.

Ces sites sont vraiment très nombreux et beaucoup ont une mise en page similaire. Je précise que les liens pointent vers des versions archivées afin de ne pas améliorer le référencement de ces sites. Le but est de noyer les commentaires les plus critiques au sujet du Village de l’Emploi. De plus, une recherche whois permet de constater que les noms de domaines utilisés ont tous les mêmes informations de contact : un certain Benoit ******* (Mise à jour 06/03/2020 23h30 : La personne désignée ici m’a contacté, je retire ses initiales pour ne laisser que son prénom à sa demande, et sa page sur Joblist a été entièrement vidée de son contenu, et les entrées whois ont toutes été modifiées : Benoit est devenu un fantôme !), avec une addresse à Barcelone.

Profil Joblist de Benoit de Barcelone, freelance spécialisé dans les faux avis. Il est à l'origine de nombreux sites qui apparaissent dans les résultats de recherche pour "avis village de l'emploi"
Benoit ****** semble être un professionnel des faux avis

La situation est déjà suspecte. Mais une simple recherche Google sur ce personnage nous en dit plus : on trouve un profil sur un site de freelancers. Ce profil contient les mêmes informations de contact ainsi qu’une liste de jobs pour lesquels vous pouvez engager cette personne. La nature de ces petits boulots ? Améliorer votre image en ligne. Le verdict est sans appel. Le Village de l’Emploi a donc bien payé quelqu’un pour mettre en ligne des dizaines de sites. Tout cela dans le but de s’acheter une réputation.

Spam de faux avis sur tous les fronts

On trouve aussi d’autres sites qui disent beaucoup de bien du village de l’emploi, comme cet article sur un blog. Les commentairesne sont pas particulièrement élogieux pour le village de l’emploi. Cependant, ils racontent tous à peu près la même chose : encore un signe de manipulation. On notera aussi la façon dont le blog met en avant le Village de l’Emploi dans son menu principal. Un autre exemple notable est cet article de blog qui vante les « avantages du villages de l’emploi ». Il contient un lien vers un des sites créé par Benoit de Barcelone, le freelancer que je vous ai présenté précédemment. Le but dans ce cas est probablement d’améliorer le référencement. Cette pratique n’est pas illégale en soit. Mais elle n’est pas très transparente.

Article promotionnel pour le village de l'emploi sur le Figaro. Il apparaît lui aussi quand on cherche des avis sur le Village de l'Emploi
Heureusement que les petits caractères sont là pour nous prévenir !

Publi-rédactionnels à gogo !

En cherchant « Le village de l’emploi » sur Google, on trouve énormément de contenu : vidéos sur Youtube, page Facebook, de nombreux sites et blogs qui donnent leur avis sur cette entreprise. Je suis notamment tombé sur une pépite : le Figaro a publié un contenu promotionnel rédigé par le Village de l’Emploi eux mêmes. Pire encore, cette page sur le site du CIDJ. Cet organisme est affilié au ministère de l’éducation nationnale et de la jeunesse. Seul un minuscule « Publicité » à peine visible dans un coin nous prévient de la nature de l’article. À l’exception des liens envoyant sur Reddit, la quasi-totalité des résultats de recherche sont favorables au village de l’emploi. Il semblerait donc que cette stratégie mêlant censure et désinformation porte ses fruits, au moins partiellement.

Article promotionnel pour le village de l'emploi sur le site du CIDJ, qui apparaît lui aussi quand on recherche des avis sur le Village de l'Emploi
Saurez-vous retrouver l’avertissement qui nous indique que cet article est une publicité ?

Premières représailles

Mise à jour 06/03/2020 23h30 : J’ai reçu le message suivant via le formulaire de contact du site, manifestement de la part d’un des protagonistes de cette histoire :

Bonjour,

Je suis tombé sur votre article qui contient des données à titre personel
Bien que je respecte votre liberté d’expression quant au contenu de l’article, je vous demande, en vertu de la loi Européenne sur le droit à l’oubli, de bien vouloir supprimer toutes les donnés faisant référence à ma personne. C’est à dire:
– la capture d’écran contenant noms complets et adresse.
– mon prénom et initiales dans le texte, qui, bien que en partie masqués, pourrait permettre mon identification grâce aux initiales et à la localisation.

Cordialement

Mise à jour 10/03/2020 10h30 : L’utilisateur Reddit /u/Eynix a été banni. Il lui est reproché d’avoir « divulgué » les données du freelance présenté dans l’article. Pour rappel, ces données étaient disponibles publiquement dans les enregistrements whois de différents sites faisant l’éloge du Village de l’Emploi. On trouvait aussi ces informations sur le profil JobList de cette personne.

Recours à des bots Twitter coordonnés

Mise à jour 29/04/2020 14h30 : J’ai continué à chercher des informations sur le Village de l’Emploi et leur stratégie marketing. Je me suis particulièrement penché sur les articles publi-rédactionnels, plus connus sous le nom de publications sponsorisées. Un grand nombre d’entre eux apparaissent quand on cherche des avis à propos du Village de l’Emploi. Plusieurs éléments ressortent de ces nouvelles investigations.

  • J’ai pris connaissance de nouveaux articles promotionnels, dont certains n’indiquent pas clairement leur nature publi-rédactionnelle. Sur le banc des mauvais élèves, on retrouve MidiLibre, LaDépèche et Challenges.
  • Je me suis intéressé aux photos d’illustration de ces articles. Dans ces photos on voit généralement une personne, présentée comme membre du Village de l’Emploi. Je voulais savoir si ces personnes existaient réellement. Par exemple, l’article de MidiLibre est illustré par une photographie d’un certain Yougerthen BOUHANIK. Une recherche sur son nom ne donne comme résultats que des contenus promotionnels du Village de l’Emploi. Cela ne prouve rien, en revanche, j’ai fait une découverte en faisant une recherche par image. En envoyant cette photographie sur le moteur de recherche, on obtient cette page de résultats : 4 comptes Twitter dont les noms sont écrits en alphabet cyrillique (utilisé principalement dans les pays d’Europe de l’Est et en Russie). Ces 4 profils sont suspendus, mais grâce au cache Google on peut voir les contenus partagés par ces comptes. On remarque qu’il s’agit de comptes « marionnettes » qui ne servent qu’à amplifier artificiellement le buzz autour de certaines publications.
  • En étudiant depuis le cache Google les publications retweetées par ces comptes frauduleux (que Twitter a suspendu probablement pour cette raison), j’ai remarqué un nombre élevé de likes et de retweets. En effet, j’ai passé un certain temps à surveiller les comptes Twitter @Village_Emploi et @ISOSET2 jusqu’à ce qu’ils ne me bloquent. Quoi qu’il en soit, les publications du Village de l’Emploi qui recevaient habituellement une poignée de likes apparaissent dans le cache Google avec plus de 100 likes. Pour en avoir le cœur net, je me suis donc rendu sur le profil Twitter du Village de l’Emploi en me déconnectant pour contourner le blocage. J’ai remonté leur timeline jusqu’à retrouver ce tweet qui avait 109 likes le 8 avril et n’en a plus que 28 aujourd’hui. De même, ce tweet qui avait 142 likes n’en compte plus que 57. Une telle diminution du nombre de likes peut s’expliquer de deux manière : soit les personnes qui ont aimé ces publications se sont massivement rétractées depuis, ce qui est peu probable. Soit le recours aux faux comptes était bien plus étendu que les 4 comptes que j’ai pu trouver.

Conclusion de la mise à jour

Depuis la parution de cet article, Le Village de l’Emploi a franchi un nouveau cap. Comme si le recours aux techniques dites black-hat SEO ne suffisait pas. Ils ajoutent à leur arsenal les faux comptes Twitter massivement coordonnés. On peut aussi parler de bots russes !

Avis sur les entreprises partenaires

Mise à jour 06/05/2020 16h45 : Je pensais avoir creusé le sujet de fond en combles. Quelle ne fut pas ma surprise de trouver de nouveaux éléments. En effet, sur leur page Facebook, Le Village de l’Emploi présente ses principaux partenaires. Il s’agit des sociétés DCarte Engineering et Infomania.

Le Village de l'Emploi donne son avis sur ses deux partenaires DCarte Engineering et Infomania
« Nous avons deux principaux partenaires actuellement, qui sont les sociétés DCARTE ENGINEERING et INFOMANIA »

J’ai donc cherché à me renseigner sur ces deux sociétés et me suis rendu sur leurs pages Facebook respectives. On constate immédiatement un élément troublant : la page de DCarte Engineering et celle de Infomania sont extrêmement similaires ! En effet, les liens partagés sont les mêmes, illustrés par les mêmes images. De plus, parmi ces liens partagés on retrouve une proportion importante de liens vers les « faux sites » mis en ligne par le Village de l’Emploi. Vous savez, ces sites mis en ligne par un travailleur indépendant ? Ceux qui ont été le point de départ de mon enquête.

Conclusion

Cette entreprise occupe avec aisance les résultats de recherche Google, et a la capacité à faire intervenir les administrateurs de Reddit pour protéger leur réputation. Compte tenu de cela, je ne prendrai pas le risque de qualifier la nature des services proposés par le Village de l’Emploi. Toutefois, je pense que les faits que je présente ici sont objectifs. On ne peut pas les considérer comme de la diffamation. J’espère avoir contribué, même modestement, à l’effet Streisand autour de cette entreprise. Si vous avez pu vous faire un avis à propos du Village de l’Emploi grace à cet article, faites le moi savoir en commentaires.

22 commentaires sur « Le village de l’emploi : l’art de manipuler son image sur internet »

    1. Je me suis permi de masquer un mot dans votre commentaire, car je souhaite éviter que mon blog soit censuré comme l’a été le sujet sur reddit.
      Il faudrait effectivement que quelqu’un porte plainte et qu’un juge valide cette manière de qualifier LVDE. Tant qu’un juge n’a pas rendu une telle décision, je m’expose à des accusations de diffamation en laissant de telles affirmations sur mon site

    1. Merci de ton commentaire. Bien que je sois sur le fond d’accord avec le qualificatif que tu utilises pour désigler LVDE, je suis contraint de le censurer car c’est à un juge de décider si ce terme est approprié.
      Si j’avais laissé ton commentaire tel que tu l’as écrit, je m’exposais à des plaintes pour diffamation.

  1. Bonjour,
    Je viens d’être contacté par cette entreprise qui m’a proposé (par téléphone) directement de m’inscrire et de les rejoindre la semaine prochain, sans entretien ni rien du tout de la sorte, d’où ma méfiance, après plusieurs recherches je me suis rendu compte que tous les liens tourne en rond pour revenir vers certains noms de domaines bien précis. Etant développeur web j’ai remarqué Principalement les sites internet et la façon dont ils sont développés , par exemple leur site principale est un Template (gratuit) sur lequel les développeurs travaillent pour en faire un « site personnalisé » et ils ne se sont même pas donnés la peine de changer les couleurs ou les image du Template ils y ont juste rajouté leurs textes et vidéos… ce qui ne semble pas du tout crédible pour une entreprise qui doit justement former a ces métiers la.
    Il y a aussi la qualité du matériel informatique presents sur les vidéos qui n’est pas du tout en adéquation avec les performances nécessaires au langages et technologies proposer par la formation.

    Et la deuxième chose qui a retenu mon attention, c’est la personne qui m’a appelé, et sa façon de présenter les choses en me disant que j’avais le profil parfait mais sans rien me demander en retour, aucune question sur mes expériences professionnelles ou mon parcours mis à part le titre de mon dernier diplôme. Cette personne n’existe ni sur linkedin ni ailleurs, étant donné que j’ai travaillé comme recruteur durant quelques années, cela me parait inconcevable de ne pas avoir de compte linkedin à ce poste. Je ne donnerai pas son nom car je ne sais pas si cela risque de porter préjudice a ce site.

    et pour terminer le fondateur que nous voyons sur les vidéos du site a un profil linkedin qui ne fait aucune mention de cette entreprise et il est noté qu’il occupe un tout autre poste.
    Je n’ai pas de preuve concrète pour dire si cela est une arnaque ou pas, mais ils m’ont dit de venir la semaine prochaine a leur centre de formation… qui sait, j’irai peut être pour savoir de quoi il en retourne au juste.

    J’espère que ces informations seront utiles aux gens qui seront contactés par cette entreprise.

    1. Bonjour et merci pour votre témoignage !

      Si vous souhaitez aider à démasquer les pratiques de cette entreprise, je souhaite obtenir une copie du contrat qu’ils font signer à leurs recrues afin de le faire examiner par un avocat. Si vous en avez la possibilité, je vous invite donc à aller le plus loin possible dans les démarches sans rien signer qui vous engage, tout en documentant et en archivant au maximum vos échanges avec eux. De cette façon, vous pourrez me faire parvenir ces documents, qui serviront de base pour pouvoir continuer mon enquête.

      Bien cordialement,
      Seb pour HalteFauxAvis

  2. Bonjour,

    J’ai été contacté par cette entreprise. Ils m’ont appelé en disant qu’ils étaient intéressés par mon profil. Ils m’ont envoyé un document via email (que je peux vous partager). J’ai été proposé de commencer ma formation au lendemain de notre contact téléphonique. Une fois sur place, tout été un peu bizarre, pas d’accueil, entretien bidon, et debut de la formation à 14h suite aux entretiens.
    La formation coûte 17800€, si payement en avance il y a une remise. Elle peut aussi, être prise en charge par un employeur (ils en ont deux, comme mentionné dans l’article). Je suis obligé a « travailler 3 ans pour la boite avec un salaire de 2340€ brut. une prime de 3000€ à la deuxième année et une autre de 4000€ pour la troisième année », selon la dame que j’ai rencontré en premier et qui ne s’est même pas présentée.

  3. Bonjour,

    J’ai été contacté moi aussi par cette entreprise, mais la dame au téléphone m’a indiqué que cette formation était « gratuite », alors ont-ils modifié leur approche pour mieux nous appâter ?
    Dans tout les cas j’étais moi aussi perplexe sur cette entreprise, merci d’avoir partagé ce que tu as trouvé sur eux.

    1. Cela fait partie de leur procédé habituel. Ils appâtent leurs victimes avec une formation soit disant gratuite. En réalité, en vous inscrivant à cette formation, vous avez alors une dette de l’ordre de 10-20k€ envers ISOSET (L’entreprise derrière Le Village de L’Emploi).

      Une fois votre formation achevée, une des « entreprises partenaires » (qui semblent toutes étroitement liées à ISOSET et à leurs activités) rembourse la formation pendant que vous travaillez pour eux.

      Ce mode de fonctionnement est presque honnête, à l’exception d’un détail. Le problème est qu’il y a de nombreuses accusations selon lesquelles le contenu de la formation ne correspond en rien à ce qui est annoncé aux étudiants. Si ces accusations sont vraies, alors les agissements du Village de l’Emploi seraient très graves.

      Comme Le Village de l’Emploi met tout en œuvre pour enterrer les critiques, il est très difficile de savoir si ces accusations sont vraies. Personnellement, quand je vois leurs procédés de communication, j’ai tendance à me méfier d’eux. Je vous recommande de faire preuve de beaucoup de prudence.

  4. Bonjour Haltesfauxavis,

    J’ai été contacté il y a heure par Village de l’emploi. Ils ont un discours bien rodé très similaire aux personnes (arnaque) au bout du fil pour du démarchage téléphonique.
    On m’a annoncé une « formation » gratuite. Je n’ai pas reçu de mail, on m’a demandé d’aller sur leur site et de les recontacter ensuite.
    Un Grand merci pour tes recherches ! Il n’y a pour le moment que trop peu de personnes qui dénonce Village de l’emploi. Leurs pratiques ont l’air plus que douteuses. Ils profitent que beaucoup de jeunes diplômés ont des difficultés pour trouver un travail. Pour ma part je recherche un emploi dans les RH, j’ai un master depuis plus de six mois et toujours pas de travail. Il faut s’accrocher et ne pas se faire attraper par ces soi-disant « belles opportunités » !

  5. Je pense que je peux vous apporter à travers mon commentaire ce qui vous manquait: le témoignage d’une « victime ». Je suis citoyen sénégalais et j’ai fait mon 2e cycle universitaire en France à Caen. 3 mois après l’obtention de mon master en 2017, j’ai été contacté par le Village de l’Emploi qui au temps s’appelait ISSMI (Institut Supérieur de Spécialisation aux Métiers de l’Informatique), il m’ont « vendu » les avantages (formation intensive de 6 mois, job assuré après la formation, etc.). A l’époque, j’étais comme la plupart des étrangers, vulnérable (pour info, après le master, les étrangers ont un an pour trouver un emploi ou quitter le territoire français). C’est cette faiblesse qu’ils exploitent et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle leurs élèves sont essentiellement étrangers. Bref, j’ai accepté et j’ai commencé la formation. Au bout de 6 mois, j’avais terminé leur programme et devais commencer les entretiens. Et c’est là que les ennuis ont commencé: je découvre qu’il faut se créer un CV avec 5 ans d’expérience, et qu’il fallait apprendre à le défendre. Je n’étais pas du tout fan de l’idée parce que je suis un piètre menteur, mais je me suis résigné à le faire (j’avais quand même signé une reconnaissance de dette de 17000 euros). Les entretiens étaient désastreux, soit je bloquais sur des questions terre à terre auxquelles un mec avec 5 ans d’expérience normal devrait répondre en dormant, soit mes tics me trahissaient, soit on me demande de raconter une anecdote de mes expériences et je ne sais pas quoi raconter. Après avoir fait une dizaine d’entretiens, je me suis levé un beau jour et je me suis dit « advienne que pourra, je n’y vais plus, j’abandonne, je ne paie rien ». Et par chance, avant qu’ils n’aient eu le temps de m’envoyer le courrier pour la dette, j’ai décroché un emploi dans mon pays et je suis rentré. Pour les plaintes, ils se protègent hyper bien et connaissent toutes les méthodes pour contourner les lois. D’ailleurs, le fait que le groupe ISOSET, dont ils font partie, a son adresse en Suisse (sans doute une simple boîte aux lettres). Cette entreprise ou école est en train de détruire des vies.

  6. Bonjour,
    J’ai été contactée il y a une heure par cette entreprise et dans mes recherches je tombe sur votre article et surtout sur le commentaire de Kadhim Gueye.
    Merci pour ce travail. J’espère seulement que plusieurs carriers seront sauvées en vous lisant.

  7. Slt : en fait, y a bcp de personnes qui sont passées par cette formation, et ça leur a permis de lancer leur carrière et je ne pense pas qu’ils regrettent un seul instant, après les 3 ans, il ont pu facilement doubler leur salaire, et ça leur a fait gagner bcp d’expérience.
    La plupart étaient des non informaticiens et bossent aujd dans des SSII : donc dire qu’ils y sont arrivés sans formation ?
    C’est de la mauvaise foi.
    Les employeurs les ont embauché sur la base de leurs diplômes et cv et de la formation suivie.
    Après, je sais pas pourquoi, la plupart qui les critiquent c’est ceux qui ont bien profité de la formation et qui bossent grâce à ça aujourd’hui, et qui ont juste pas voulu rendre la pareille en restant 3 ans avec eux : alors les gars, c’est pas parce que vous n’avez pas tenu vos engagements qu’il faut empêcher les autres de profiter de cette opportunité!
    Parce que quand mm ce n’est pas cher payé de bosser 3 ans pour une boite en échange d’une formation qui te lance dans la vie professionnelle, ça se voit que vous ne connaissez pas le prix d’une formation professionnelle, vous.
    Enfin, bref, profiter d’une formation gratos, lancer sa carrière dans un secteur porteur, et bosser pendant 3 ans en commençant avec 2000 euros par mois, ouais ouais, vous avez raison, quelle arnaque…

    1. Bonjour, et merci pour votre commentaire qui contraste bien avec le reste des avis que j’ai pu recueillir.

      Toutefois, l’unique finalité de cet article est de démontrer le recours à des procédés de communication douteux, voir parfois illégaux. Je relaye uniquement les accusations d’arnaques car elles ont été le point de départ de mon enquête, et que selon moi la communication ultra-agressive du VDE cache forcément quelque chose.

  8. Merci pour votre réponse. Par contre, en relayant les accusations d’arnaque comme vous le faites, sans connaître leur origine, et en affichant leur logo avec un gros « SPAM » par dessus, vous portez directement un jugement sans savoir et faites plus de mal qu’autre chose. C’est mon avis personnel, mais pour moi les techniques de communication que vous décrivez sont tout bonnement de la publicité et n’ont rien d’illégal au point d’accuser cette école d’arnaque et insinuer qu’elle aurait quelque chose à cacher. Alors quoi, la publicité est devenue interdite, les entreprises qui font de la pub ont forcément qqch à cacher? Surtout vu les nombreux témoignages, des vidéos de personnes qui ont réussi grâce à cette formation et un livre d’or manuscrit, les programmes de formation, les CV des formateurs, etc… ça fait beaucoup. Tout cela serait faux? Si vous voulez avoir le coeur net vous pourriez les contacter directement et même leur rendre visite sur place, pour moi c’est la meilleure chose à faire… Cordialement.

  9. Encore une fois je vous trouve peu objectif.. Des « bots twitter » pour deux tweets, des « intimidations » que je ne vois pas, des sites internet qui seraient des « faux sites »… Et puis surtout, affirmer que ça cacherait une arnaque, je pense que c’est plutôt du ressort de la justice pénale. Encore une fois, vous n’avez qu’à les contacter et aller voir de vos propres yeux ce qu’il y a sur place au lieu de colporter des suppositions et des propos de personnes qui elles, en ont bien profité gratuitement, ont décroché un job grâce à ça et ont cherché à se désengager.

  10. Ce que j’aime chez eux, c’est qu’ils ont l’art d’éluder les vraies questions. Ils lancent des carrières, disent-ils, mais à quel prix? Fabriquer un CV avec une expérience de 5 ans et convaincre un recruteur avec, c’est pas évident. Et pour certains, c’est leur morale même qui ne le leur permet pas. Mais ces informations, ils ne les donneront jamais lors de la réunion d’information, même si tu le leur demande. Ils savent très bien que personne ne signera leur reconnaissance de dette s’il sait ce qu’il devra mentir sans vergogne pour se trouver un taf. Sur leur site, ils s’amusent à dire que leurs « lauréats » (lol) ont 100% de réussite, alors que la plupart quittent quand ils commencent les entretiens et qu’ils se font griller, ou même dès qu’ils découvrent qu’ils sont « vendus » comme ayant 5 ans d’expérience aux recruteurs.
    Autre chose qu’ils font, c’est qu’ils arnaquent l’administration française. Pour renouveler les papiers des étudiants, ils leur donneront un tas de faux documents qu’ils signent eux-mêmes. La majeure partie des préfectures en Île de France ont compris leur manège, et quand un de leurs élèves y fait une demande, il reçoit systématiquement un refus. Du coup, ils leur conseillent de voir des amis dans les provinces pour qu’ils leur bidouillent des certificats d’hébergement, afin qu’ils puissent faire la demande hors Île de France.
    Et pour finir, ils ont des chiens de garde partout. A chaque fois que quelqu’un raconte une vérité sur eux, il y aura toujours quelqu’un (caché derrière un faux compte) pour contrer son commentaire ou essayant de l’intimider en parlant de poursuites pour diffamation, etc. Je parie que cette Mélania n’existe même pas. Elle n’a aucune identité numérique (elle n’est ni sur Facebook, ni LinkedIn…). Si tu la recherches sur Google avec les guillemets « Melania Gheda », tu auras un seul résultat et c’est cet article.
    Si vous avez de besoin de preuve, j’ai plein de mails et de documents qui peuvent aider. Vous n’avez qu’à m’écrire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *